La salle

Home / La salle

La Scène

La Scène Le Rohan est une salle de spectacle rurale périurbaine et pluridisciplinaire située au centre culturel du château des Rohan de Mutzig à l’entrée de la Vallée de la Bruche, elle invite à découvrir des artistes talentueux et à partager des émotions.

Il y en a pour tous les goûts. Le public y trouvera des spectacles accueillis par la salle, des associations amateurs aux compagnies professionnelles, ainsi que la nouvelle programmation de théâtre proposée par la Ville, pour faire vivre ce lieu unique de rencontres des générations.

La programmation artistique explore différentes facettes du spectacle vivant dans un juste équilibre entre la forme classique fondatrice et la forme contemporaine.

Notre vocation

Notre conviction est que l’art et la culture participent à la structuration du tissu social.

La programmation de la Scène Le rohan entend proposer à tous une sélection théâtrale de qualité s’inscrivant dans une démarche de démocratisation culturelle qui facilite la découverte, suscite la curiosité dès le plus jeune âge, aiguise le regard et allie plaisir et démarche artistique.

Il s’agit de transformer chaque venue au spectacle en un événement familial intergénérationnel et convivial.

Notre ambition

Notre ambition de soutenir la culture et la création artistique professionnelle mais aussi amateur en offrant à ces artistes la possibilité de se produire sur scène.

Un outil d’accompagnement pour les professionnels

Aussi lieu de répétition et de résidence artistique, La Scène Le Rohan accueille sur plusieurs jours des artistes dans sa salle, afin de leur permettre de répéter ou de créer leur spectacle dans de bonnes conditions.

La qualité et l’accessibilité au plus grand nombre

A la Scène Le Rohan, les spectacles se déclinent pour petits et grands, et peuvent se savourer seul, en famille ou entre amis. Théâtre et formes hybrides se côtoient et sont accessibles à tous.

Historique

Rodolphe de Habsbourg fait ériger les premiers remparts de Mutzig en 1274.

Pour défendre l’entrée de la vallée de la Bruche, une forteresse est bâtie fin du 13e siècle à l’angle sud-ouest de la ville. Cette construction fortifiée entourée douves alimentées par un canal dérivé de la Bruche est dite de type “Wasserburg”. 

Occupée au départ par des vassaux impériaux, elle deviendra une résidence en 1308 quand l’évêque Jean de Dirpheim s’affranchira de la tutelle impériale sur la cité. Seul et nouveau maître de Mutzig, il va faire reconstruire les remparts et dresser 2 tours-portes, l’Untertor et l’Obertor. 

La forteresse sera gérée par des bourgeois de Strasbourg, notamment les Bock et les Wurmser, puis les Landsberg jusqu’en 1669. La guerre de Trente ans ne l’épargnera pas. En 1622, la ville sera envahie par Mansfeld, puis en 1932 par les Suédois.

En 1673, la forteresse sera reconstruite entièrement par le cardinal-évêque François Egon de Furstenberg. 

De 1704 à 1790, cette nouvelle résidence épiscopale de chasse sera utilisée successivement par 4 cardinaux de Rohan, dont le cardinal Gaston de Rohan-Soubise, qui embellira les lieux au début 18e siècle.

Le château et ses dépendances seront vendus comme bien nationaux à la Révolution.

Achetés en 1803 par les frères Coulaux, ils les transformeront en manufacture d’armes. On y fabriquera, entre autres, le célèbre fusil Chassepot, du nom de son inventeur, né à Mutzig en 1833.

L’édifice en fer à cheval possédait une chapelle, démolie en 1942.

Après un chantier de restauration en 1985, mené par l’architecte Strasbourgeois JJ RIZOTTI, le château devient un centre culturel en 1988 avec sur 2000 m² comprenant : une médiathèque, une école de musique, des locaux ouverts à diverses activités culturelles, artistiques, sportives (cours de danse modern jazz, Tai Chi, association d’alphabétisation, cours de peinture…), un musée et la salle de cinéma et de spectacle La Scène Le Rohan.